L’eau de source, l’eau de pluie ou l’eau du robinet, quelle eau choisir ?

Publié le : 20/07/2016 03:05:15

Correctement filtrées, l’eau de pluie, l’eau de puits et l’eau de citerne sont des alternatives à envisager. Elles conviennent, elles aussi, aux boissons et aux préparations alimentaires. 

L’eau du robinet :

L’eau du réseau est déclarée potable et de qualité constante. Malheureusement, la pollution, les canalisations vétustes, le manque de pression, la présence de calcaire et de chlore en altèrent la qualité de sorte que l’eau du robinet approche et parfois dépasse le plafond de salubrité imposé. Grâce à une filtration adaptée, il est tout à fait possible d’obtenir, à peu de frais, une qualité d’eau nettement supérieure à celle des eaux embouteillées.

L’eau de citerne (eau de pluie) :

citerne d'eau de pluie

L’eau de citerne devient une solution complémentaire intéressante. Aujourd’hui, de plus en plus de citoyens responsables intègrent une citerne à leur projet de construction ou de rénovation. Économies, autonomie et écologie sont ainsi conciliées. En matière de filtration de l'eau, les nouvelles technologies permettent, à faible coût, l'accès à l'autonomie quasi totale.  

L’installation d’une citerne à eau est même devenue obligatoire dans certaines communes pour toute nouvelle construction et/ou rénovation.

L’eau pluviale est aujourd’hui principalement dédiée aux sanitaires et au nettoyage. Et pourtant, l’eau de pluie filtrée est de bien meilleure qualité que l’eau du robinet. Elle est moins « chargée », moins odorante, moins polluée et moins chlorée. 

Lorsque vous décidez d’utiliser votre eau de pluie à des fins domestiques, il est important de choisir des matériaux de qualité et d’entretenir régulièrement votre installation. A fortiori, si vous voulez boire l’eau de votre citerne. Nous détaillerons cette alternative dans notre article suivant : « Comment envisager et construire une citerne à eau de pluie ?»

Si votre citerne est conforme et en parfait état de fonctionnement vous obtiendrez une eau d’excellente qualité. Vous réaliserez également de substantielles économies tout en préservant la nature. De là, pour rendre l'eau potable, deux choix s'offrent à vous :

  • Un filtre Vario à placer sous votre évier (Vario munit d'une cartouche IFP Puro ou IFP ULTRA ou encore d'une cartouche Prime Inventions) est un excellent choix, il vous débarrassera de tous germes, métaux lourds (éventuels) et résidus indésirables. Mais, en finale, tout dépendra aussi de la taille de votre citerne et de la quantité d'eau utilisée car ces données influent sur le pH et la quantité de minéraux présents dans l'eau de votre citerne. En plus du filtre Vario, l'apport de coquillages ou en certaines pierres permet aisément de réguler à long terme tous les paramètres lorsque la citerne est suffisamment grande.
  • Démocratique, une fontaine gravitationnelle permet, en toute simplicité, d'assainir, de réguler le pH et de minéraliser l'eau de pluie en toutes circonstances.

L’eau de source :

eau de source

La qualité d'une l'eau de source varie et dépend des saisons, de la pluviosité, de la qualité de son environnement, du parcours effectué, de la composition minérale du sol et du sous-sol. Si vous envisagez de consommer cette eau, consultez, à la mairie ou à la commune de votre domicile, le rapport annuel de la qualité de l‘eau de source et souterraine de votre région. Les contrôles stricts et réguliers doivent cependant être effectués : pH, minéralisation, toxiques et toxines diverses.

Si vous avez la chance de posséder une eau de source potable de qualité, n’hésitez pas ! C’est souvent la meilleure de toutes les alternatives. Afin de garantir cette qualité jusqu’à votre robinet à tous moments, pensez à placer un pré filtre à sédiments 10 microns juste après la pompe pour toute la maison et, sous l'évier, une cartouche IFP Puro 0,15 microns à intégrer dans son filtre Vario. Vous obtiendrez 6 litres d’eau potable par minute à la sortie de votre robinet. Si vous préférez augmenter le débit, optez plutôt pour le filtre DUO Pression de Carbonit.

Enfin, si vous en avez la possibilité prélevez l’eau au cœur du mouvement, l’eau n'y sera que meilleure, vous protégerez votre installation de l’excès de sédiments et vous éviterez le manque d’eau lors d’une décrue.

Si le débit d'eau est insuffisant ou aléatoire, pensez à créer une réserve d'eau tampon et, si vous en avez l'occasion, reconditionnez votre citerne, l'étang, un ancien lavoir, ... en réservoir ou bassin de retenue d'eau.

L’eau de nappe et puits (l'eau de captage) :

L’eau provenant d’une nappe phréatique ou d’un puits nécessite autant de contrôle que l’eau de source. De plus, à sol égal, l’eau de captage est qualitativement moins bonne. Ceci s’explique principalement par manque de mobilité de l’eau.

L’eau pompée participe à l'abaissement du niveau des nappes phréatiques. Celle-ci régule l’hydrologie sur de très longues périodes. Ce système participe immanquablement à l’asséchement des sols, des forêts et de nos cultures.

De là, découle un comportement tout aussi dommageable pour l’environnement car l’arrosage intensif est la réponse classique au manque d’eau en profondeur. Il ne permet pourtant pas de palier au manque d’eau, bien au contraire.

Bien des secteurs sont concernés et nous le payons tous, le dessèchement des sols empêche la pénétration de l’eau de pluie, favorise l’évaporation mais aussi les inondations, les glissements de terrains et autres catastrophes « naturelles ». L'augmentation des fluctuations de la nappe phréatique agit comme un gigantesque bras de levier. Ces mouvements occasionnent insidieusement de nombreux dégâts irréversibles à notre patrimoine naturel et notre habitat.

Les contrôles à effectuer et le système de filtration à mettre en place sont, à peu de chose près, les mêmes que pour ceux de l'eau de source. 

L’eau de condensation, la glace, la rosée, … :

la rosée

L’accès à l’eau potable manque souvent dans les régions désertiques, arides ou froides.

Pour y palier, plusieurs "sources" s’offrent à vous : l'évaporation de l'eau, la récolte de la rosée, la neige ou la glace fondue ou encore l’eau de condensation provenant du réservoir d’une pompes à chaleur ou d’un frigo. Toutes ces eaux serviront à alimenter votre fontaine à eau potable parce qu'il est important de régénérer ces eaux souvent immatures, déminéralisées, polluées ou dégradées. Là encore, une fontaine, délivrera l’eau saine et équilibrée dont nous avons tous besoin.

Partager ce contenu

Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire

Nouveaux produits